Lynda, 40 ans : "Je voulais apporter mon aide aux personnes."

Comment vous en êtes arrivée la ?

Je m’appelle Lynda, j’ai 40 ans. Je viens d’Algérie. J’ai travaillé pendant 3 ans dans l’animation périscolaire dans les écoles élémentaires. J’étais demandeuse d’emploi depuis mon arrivée en France. J’ai également donné des cours de français au centre socio-culturel Léo Lagrange.

Comment avez vous connu Atipic et depuis quand êtes-vous ?

J’ai intégré Atipic depuis Avril 2017. J’ai connu le projet Territoires zéro chômeurs par la cellule emploi de Colombelles.

Que faite-vous au sein de l’entreprise ?

Je fais de l’aide administratif, (CAF, CPAM, pôle emploi). J’aide les personnes à remplir leurs formulaires, les personnes ont souvent besoin de faire leurs démarches en ligne et je leur apporte mon aide.

Pourquoi avez-vous choisi ce type d’activité ?

J’aime le contact avec les personnes et je voulais leur apporter mon aide.

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre travail?

J’ai retrouvé un emploi. Désormais, je me sens utile en apportant de l’aide, en accompagnant des personnes âgés. J’aime aussi apprendre, avoir des contacts avec les personnes… Le problème c’est que nous manquons de locaux. Et qu’il n’y a pas d’aménagements pour les personnes âgées et handicapées.

Avez-vous des projets pour le futur?

J’espère avoir un accompagnement futur. J’envisage d’avoir une formation dans le métier d’accompagnatrice en insertion.

Propos recueilli par Brayan, en décembre 2018.

Photo de Une : En photo : un « mur du chômage », à Saragosse en Espagne